Votre navigateur n'est pas pris en charge

Nous ne prenons plus en charge le navigateur que vous utilisez. Pour continuer à consulter notre site web, veuillez utiliser l'un des navigateurs pris en charge suivants.

3 conseils pour améliorer votre efficacité lorsque vous travaillez l'acier et les alliages d'acier

24 août 2020

Clés à chocs Outils Sécurité Travail des métaux Coin des experts

expert article - 3 tips steel - story overview

Grâce à son coût relativement faible et à sa composition robuste, l'acier continue de rivaliser avec les matériaux alternatifs dans les applications où la rentabilité est plus importante que la réduction maximale du poids. Toutefois, avec une densité de 7,85 g/cm3, il présente aux métallurgistes plusieurs défis en matière de meulage et de perçage. Dans cet article, nous examinons trois problèmes courants rencontrés lors du travail de l'acier et des alliages d'acier et partageons avec vous nos conseils pour les surmonter.

1. Les tâches d'enlèvement de matière sont longues

L'un des principaux défis liés au travail de l'acier et des alliages d'acier est que les tâches d'enlèvement de matière peuvent être très lentes à réaliser, ce qui se traduit rapidement par une efficacité réduite et des coûts plus élevés. Le matériau est très résistant, ce qui constitue l'un de ses principaux avantages, mais cette caractéristique ralentit le processus d'enlèvement de matière.

Notre conseil :

Avant de commencer à travailler, comparez les différentes méthodes d'enlèvement de matière pour vous assurer que celle que vous choisissez est la plus efficace. Par exemple, dans certains cas, les outils de coupe peuvent fournir des résultats nettement plus rapides, améliorant ainsi la productivité. Si le meulage est la méthode la plus appropriée, choisissez l'abrasif avec précaution. Les abrasifs résistants, tels que l'oxyde de zirconium, peuvent améliorer le débit d'enlèvement de matière, offrant ainsi d'excellentes performances sur une durée de vie plus longue.

icon - speed of application - 1580x460px

2. L'acier se corrode et rouille

Malgré ses nombreux avantages, l'acier est naturellement sujet à la corrosion et il peut être difficile de le protéger de la rouille. Obtenir et conserver une bonne finition de surface pour la peinture peut également représenter un défi.

Notre conseil :

Notre conseil : éviter la contamination croisée entre différents matériaux, tels que l'acier au carbone galvanisé et l'acier inoxydable, est essentiel pour minimiser la corrosion. En pratique, cela signifie que vous ne devez jamais utiliser le même disque de meuleuse d'angle sur deux matériaux différents. En outre, si différents matériaux sont présents à l'endroit où le travail est effectué, n'oubliez pas de les couvrir pour vous assurer qu'ils n'entrent pas en contact avec les projections de la meuleuse d'angle. Ces étapes vous aideront à réduire le risque de rouille et à obtenir la meilleure finition de surface possible pour la peinture. 

icon steel-corrosion 1580x460px

3. Les ouvriers se fatiguent

Grâce à sa durabilité, l'acier est souvent utilisé dans les applications les plus difficiles. Cependant, les outils utilisés sont souvent lourds et, comme mentionné ci-dessus, le travail d'enlèvement peut prendre beaucoup de temps. Certaines applications peuvent exposer les ouvriers à la fatigue et aux risques de blessures, et il peut parfois même être difficile de trouver des ouvriers qualifiés pour les tâches les plus exigeantes.

Notre conseil :

Assurez-vous que vos ouvriers ont accès aux bons outils et prêtez attention à toutes les éléments qui peuvent contribuer à améliorer la sécurité et la productivité, telles que le rapport puissance/poids. Concentrez-vous sur l'ergonomie des outils : l'ouvrier sera-t-il capable de les manipuler sur de longues périodes ? Certains outils peuvent peser plus de 5 kilos, ce qui augmente la contrainte physique exercée sur l'ouvrier. Il est également utile de se pencher sur d'autres éléments pouvant aider à minimiser les facteurs qui contribuent à la fatigue. Les systèmes d'auto-équilibrage, par exemple, aident à stabiliser l'outil et à réduire considérablement les vibrations, le rendant ainsi plus sûr à utiliser, et ce pendant plusieurs heures.

icon - safe environment - 1580x460px
mock-up cover

Pour plus de conseils sur la façon de surmonter les défis associés aux matériaux tels que l'acier, l'aluminium et les composites, téléchargez notre livre blanc

Tendances des matériaux dans les industries lourdes et impact sur les applications et les outils de métallurgie.

Cliquez ici pour télécharger notre livre blanc

Loading...
Pol-Dunoyer expert head-zoom

Saviez-vous qu'en plus d'être durable, l'acier est également résistant aux UV et 100 % recyclable ? Actuellement, plus de 3 500 nuances d'acier sont utilisées. Il est intéressant de noter que plus de 75 % d'entre elles ont été développées au cours des 20 dernières années, et que de nouvelles générations continuent d'être conçues.

Pol Dunoyer , Directeur du développement commercial international