Votre navigateur n'est pas pris en charge

Nous ne prenons plus en charge le navigateur que vous utilisez. Pour continuer à consulter notre site web, veuillez utiliser l'un des navigateurs pris en charge suivants.

Comment choisir la meilleure clé à chocs pour votre application

1 juin 2020

Outils Coin des experts Clés à chocs

Avec la quantité d'options disponibles sur le marché, il peut être difficile de savoir quelles sont les caractéristiques à prendre en compte lors de la sélection d'une clé à chocs. Ce guide fournit un bref aperçu de la technologie et décrit quelques étapes simples pour vous aider à démarrer. 

expert article - impact wrench choice guide - story overview

Familiarisez-vous avec son fonctionnement

Une clé à chocs, également connue sous le nom de visseuse à chocs ou boulonneuse, est conçue pour serrer ou desserrer des boulons. Elle est généralement utilisée dans les applications mécaniques et industrielles, par exemple pour changer les pneus et démonter les roues d'un véhicule, ou pour l'entretien des plateformes pétrolières. Il existe des modèles électriques, à batterie ou pneumatiques, chacun comportant différents avantages et problématiques

Le principe de fonctionnement est relativement simple. Un mécanisme de choc composé d'une enclume, d'un impacteur (marteau) et d'un ressort permet à la clé de serrer et de desserrer selon les besoins. L'outil accumule de l'énergie via la cage du marteau sur un ou plusieurs tours, et lorsque le marteau frappe l'arbre de sortie (enclume), il crée le couple de serrage ou de desserrage. 

Evaluez vos besoins

icon recommended options
Gardez à l'esprit qu'il n'existe pas de solution unique. La plage de couple de serrage souhaitée, les critères de puissance et la conception du mécanisme de choc peuvent varier en fonction de la tâche. Etant donné que ce dernier affecte le poids, les vibrations, la vitesse et la durabilité de l'outil, il peut avoir un impact considérable sur le confort de l'utilisateur et la compatibilité de l'outil avec la tâche. Pour commencer le processus de sélection, commencez par prendre en compte les éléments suivants :

  1. Ce que vous recherchez dans un outil : est-ce la puissance, l'efficacité, l'ergonomie, la liberté de mouvement ou la polyvalence ?
  2. Votre environnement : comment allez-vous alimenter l'outil ?
  3. Le couple de serrage : plage et précision, de quoi votre application a-t-elle besoin ?
  4. L'ergonomie du produit : les niveaux sonores et de vibration, la conception de l'outil et les accessoires proposés sont-ils adaptés à la tâche ?
  5. Le type d'embrayage : le mécanisme est-il capable de fournir la puissance dont vous avez besoin ?
  6. Le poids et le matériau de l'outil : sera-t-il facile à utiliser durant de longues périodes et le matériau est-il adapté à votre environnement de travail ?

Examinez de plus près la conception de l'outil

La conception de l'outil peut jouer un rôle majeur dans l'amélioration de la productivité. Par exemple, un centre de gravité bien positionné procure un avantage de taille, car il permet un meilleur maintien sur des périodes prolongées, tandis que différentes formes de poignée et positions de la gâchette peuvent améliorer le confort de l'utilisateur.

N'oubliez pas que le matériau est important

Le matériau de l'outil est un autre facteur important à prendre en compte. Les outils métalliques sont généralement plus robustes, mais sont également lourds à utiliser sur de longues périodes. Les outils en matériau composite, en revanche, sont beaucoup plus légers, ce qui leur confère une meilleure maniabilité, mais réduit leur durabilité. Heureusement, les progrès réalisés dans le développement de matériaux au cours de la dernière décennie ont amélioré la résistance mécanique du composite, améliorant sa résistance, ce qui en fait une alternative intéressante au métal dans de nombreuses applications. 

Christophe Roland - expert - head zoom

Rappelez-vous que le carter d'embrayage et le corps de l'outil peuvent être constitués de plusieurs matériaux. Lorsque vous comparez des outils, assurez-vous de vérifier quelle pièce est en composite et quelle pièce est en métal. En règle générale, les clés à chocs au-delà de ¾" sont constituées de métal.

Christophe Roland , Directeur Marketing Produits chez Chicago Pneumatic

Bénéficiez du niveau de couple de serrage correct

Choisissez toujours un outil avec un couple de serrage maximum supérieur au couple de serrage nécessaire pour votre application. Cela permet de réduire le temps d'utilisation de l'outil et les vibrations auxquelles vous êtes exposé. Le graphique ci-dessous illustre les différentes valeurs de couple de serrage qui apparaissent couramment dans les catalogues des fabricants. 

expert corner article - impact torque graph

Utilisez-vous la clé à chocs adaptée ?

Légende : 

  • A : plage de couple de serrage de l'outil
  • B : durée
  • 1 : couple de serrage optimal : si l'on considère cette plage de couple de serrage, cet outil est le meilleur choix, assurant le meilleur rapport de productivité. Idéal pour une utilisation intensive.
  • 2 : couple de travail : assurez-vous que le couple de serrage nécessaire pour votre application est inclus dans la plage de couple de travail de l'outil.
  • 3 : couple de serrage maximum : pour une utilisation fréquente à ce niveau de couple de serrage, nous recommandons de choisir un outil plus puissant pour plus de productivité et de confort de l'utilisateur. 
Christophe Roland - expert - head zoom

Prenez garde au serrage excessif ! Dans certaines applications, par exemple lors du changement des pneus sur de petits véhicules ou camions, le serrage requiert de la précision et un contrôle du couple de serrage. L'utilisation d'outils dotés de fonctions de limite de couple de serrage, associée à une clé dynamométrique, permet d'optimiser l'application en évitant tout serrage excessif et sans endommager les goujons.

Christophe Roland , Directeur Marketing Produits chez Chicago Pneumatic

Vérifiez la taille des boulons

Vous pouvez identifier l'empreinte d'outil idéal en vous référant à la taille du filetage. Si l'empreinte est trop petite par rapport au filetage, l'outil n'est pas compatible et risque de se casser. Cependant, si l'empreinte est trop grande, sa force sera trop élevée et la vis cassera durant le serrage. 

Ne faites pas l'impasse sur l'ergonomie, le bruit et les vibrations

expert-article icon-vibration

Il est essentiel de tenir compte des facteurs qui influencent la sécurité et l'ergonomie de l'utilisateur, tels que le niveau sonore et les vibrations. Le niveau sonore est généralement encadré par la norme ISO15744 et plus la valeur est faible, plus l'expérience utilisateur est sûre. Il en va de même pour les niveaux de vibrations, généralement encadrés par la norme ISO28927 : un niveau de vibration réduit est synonyme d'expérience utilisateur plus confortable et plus sûre. Certains systèmes à chocs sont conçus pour émettre de faibles niveaux de vibrations, et la sécurité et le confort peuvent également être améliorés grâce à l'utilisation de gants anti-vibrations.


En tenant compte de ces sept points, vous améliorerez la sécurité associée à l'utilisation d'outils sur le lieu de travail, protégeant ainsi les opérateurs. De plus, ces pratiques responsables vous procureront un avantage supplémentaire : elles vous permettront d'optimiser votre efficacité !

Christophe Roland - expert - head zoom

Les niveaux de bruit et de vibration sont des facteurs à prendre en compte lorsque vous choisissez l'outil que vous utiliserez pour votre application. Généralement, lors de l'utilisation de clés en dessous de ¾", les opérateurs sont plus sensibles au bruit. Toutefois, au-delà de 3/4", les vibrations sont plus importantes et doivent être prises en compte.

Christophe Roland , Directeur Marketing Produits chez Chicago Pneumatic

Essayez-la

Connaître les facteurs à prendre en compte lors de la recherche de la clé à chocs adaptée à votre application est un bon début, mais il arrive parfois que l'analyse des valeurs techniques ne soit pas suffisante pour prendre une décision d'achat éclairée. Afin de vous assurer que l'outil répond à vos besoins, il est toujours recommandé d'en discuter avec le fabricant et de demander un essai. Essayer le bon outil dans votre application cible vous permettra de vous assurer qu'il correspond à la tâche, à l'environnement, et en définitive, à la manière dont vous travaillez.